Un candidat du GOP affirme que son fiancé a été licencié pour être allé au gala de Mar-a-Lago

5ff1bc689ff41f001883fad3


  • L'ancien candidat républicain au Congrès George Santos a publié sur Instagram des photos de lui et de son fiancé assistant à une soirée de réveillon du Nouvel An dans la station balnéaire du président Donald Trump à Mar-a-Lago.
  • Le New York Times a ensuite inclus un lien vers les photos Instagram de Santos dans un article.
  • Santos a affirmé que l'article avait conduit son fiancé à être licencié de son travail de pharmacien et qu'ils avaient été forcés de quitter leur domicile. Insider a contacté le Times pour un commentaire.
  • Le président Donald Trump avait brusquement abandonné l'événement, mais nombre de ses associés, dont deux de ses fils et l'avocat personnel Rudy Giuliani, étaient présents.
  • Des images de l'événement ont montré des dizaines de participants dansant sans porter de masques ni de distanciation sociale.
  • Visitez la page d'accueil d'Insider pour plus d'histoires.

Un candidat au Congrès du GOP qui a échoué a affirmé que son fiancé avait été licencié et que le couple avait dû fuir leur domicile pour avoir assisté à un somptueux gala du Nouvel An à Mar-a-Lago, la station balnéaire de Floride appartenant au président Donald Trump.

George Santos, qui couru sans succès contre le représentant sortant Tom Suozzi, un démocrate, du 3e district de New York aux élections de 2020, a publié des photos de l'événement à son Compte Instagram.

Santos a rendu son compte privé dimanche matin, mais vous pouvez voir quelques captures d'écran ci-dessous.

Lire la suite: Les experts des services secrets spéculent dans des discussions de groupe sur la façon dont Trump pourrait être expulsé de la Maison Blanche s'il ne bougeait pas le jour de l'inauguration

Sur une photo, on peut voir Santos posant avec son fiancé en tenue de soirée. Dans un autre, on le voit serrer la main de l'avocat personnel de Trump, Rudy Giuliani.

george santos fiancé mar a lago


George Santos / Instagram


george santos rudy giuliani


George Santos / Instagram


Les images de l'événement ont montré des dizaines de personnes danser sans masque ni distanciation sociale.

Le 1er janvier, The New York Times publié un rapport affirmant que le gala semblait enfreindre les directives COVID-19 du comté de Palm Beach, qui comprenaient un lien hypertexte vers la photo Instagram de Santos du menu du soir.

menu george santos mar a lago

Le New York Times a lié à cette photo de George Santos dans son article du 1er janvier sur la soirée Mar-a-Lago.

George Santos / Instagram


Le 2 janvier, Santos a affirmé que l'article du Times avait conduit son fiancé pharmacien à perdre son emploi et que le couple avait dû fuir leur domicile.

"Mon fiancé et moi avons dû quitter notre maison ce soir avec nos 4 chiens grâce à la publication par le New York Times de mon Instagram me montrant en train d'assister à la fête du Nouvel An de Mar-a-Lago", a tweeté Santos.

"Mon fiancé un pharmacien qui a travaillé 12h / 7 jours par quarts pendant 9 mois a été licencié! La violence contre nous est réelle."

Santos a ajouté dans un post Instagram de samedi soir: "@nytimes, vous avez exposé ma famille à un danger et vous avez dépouillé l'un de nous de notre gagne-pain! Ce n'est pas américain."

Insider a contacté le New York Times pour obtenir des commentaires.

Melania Trump

Le président Donald Trump et la première dame Melania Trump.

Justin Sullivan / Employé / Getty Images


Trump et la première dame Melania Trump ont été initialement facturés pour assister à la fête, mais ont décidé de ne pas y aller à la dernière minute.

Cependant, de nombreux associés de Trump, y compris le représentant Matt Gaetz et les fils du président Eric Trump et Donald Trump Jr., étaient présents.

Trump Jr.a posté des images de l'événement de lui et d'une foule sans masque dansant sur Vanilla Ice ce soir-là, suscitant des critiques et des moqueries généralisées.

L'événement a eu lieu le même jour que la Floride a signalé 17192 nouveaux cas de coronavirus, la plus forte augmentation en un jour à ce jour.

L'État a enregistré 1,35 million de cas de coronavirus depuis le début de la pandémie.

ChargementQuelque chose se charge.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *