Taxe sur les services numériques Big Tech due en France

France digital tax Big Tech


Le ministère français des Finances a informé les grandes entreprises technologiques que la taxe sur les services numériques est désormais due, selon Reuters rapport mercredi (25 novembre).

"Les entreprises soumises à la taxe ont reçu un avis de paiement de l'acompte de 2020", a déclaré à Reuters un responsable du ministère des Finances.

La taxe de 3% concerne les entreprises technologiques dont le chiffre d'affaires dépasse 25 millions d'euros en France et 750 millions d'euros dans le monde. La taxe a été adoptée l'année dernière, mais la perception a été suspendue lors des négociations à l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui travaillait à la refonte des règles fiscales internationales. L'OCDE cherche à élaborer des réglementations standard qui fonctionneraient dans le monde entier.

Le ministère des Finances avait décidé que la taxe serait perçue à partir de décembre si les pourparlers traînaient. Environ 140 pays impliqués dans les négociations ont accepté de s'y tenir jusqu'au milieu de l'année prochaine. Le prélèvement sera supprimé une fois que les mises à jour sur la réglementation fiscale transfrontalière seront terminées.

«Nous prélèverons cette taxe numérique à la mi-décembre, comme nous l'avons toujours expliqué à l'administration américaine», a déclaré le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, par Reuters.

«Notre objectif reste d'avoir un accord de l'OCDE d'ici les premiers mois de 2021 car nous restons profondément convaincus que … la meilleure façon de traiter cette question clé de la fiscalité numérique est d'obtenir un accord multilatéral dans le cadre de l'OCDE», il ajouta.

Il pourrait y avoir des tarifs de représailles sur les produits français aux États-Unis, selon un Techcrunch rapport.

L'administration Trump a abandonné les négociations de l'OCDE en juin et a déclaré qu'il y aurait des représailles si la France avançait avec la taxe. Des tarifs de rétorsion pourraient être mis en œuvre sur 1,3 milliard de dollars de produits français dès le 6 janvier.

français agents commerciaux devraient rencontrer l’équipe du président élu Joe Biden la semaine prochaine. Le Maire voudrait mettre fin au conflit sur les impôts des grandes technologies et amener les États-Unis à soutenir les négociations de l'OCDE.

——————————

NOUVELLES DONNÉES PYMNTS: LE RAPPORT DU BUNDLING D'ABONNEMENT DE DÉCEMBRE 2020

PYMNTS Study December 2020

À propos: Le rapport PYMNTS Subscription Bundling Report a sondé un panel équilibré de recensement de 2962 consommateurs américains pour évaluer comment leurs attitudes à l'égard des services d'abonnement groupés ont changé pendant la pandémie, en particulier celles proposées par les entreprises du secteur du streaming. Le rapport examine également comment la connaissance qu'un vaccin COVID-19 sera bientôt disponible aux États-Unis pourrait affecter leurs perceptions.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *