McDonald's teste des cartes de menu numériques alimentées par l'IA

mcdonalds teaser 1


Sur 700 sites aux États-Unis, McDonald's a déployé des tableaux de menus numériques optimisés par la technologie d'apprentissage automatique de Dynamic Yield.

Le QSR a acquis la société de technologie de personnalisation et de logique de décision plus tôt cette année. La technologie de Dynamic Yield varie selon les heures du jour, la météo et les éléments de menu tendance.

«Au fil du temps, en utilisant les données des millions de clients que nous servons quotidiennement, la technologie deviendra plus intelligente et plus intelligente grâce à l'apprentissage automatique», a déclaré le président et chef de la direction, Steve Easterbrook, lors d'une conférence téléphonique avec les analystes le 30 avril. «Et en utilisant les données collectées sur la base du trafic actuel des restaurants au service au volant, la technologie commencera à suggérer des articles qui peuvent faciliter les heures de pointe pour nos opérations de restauration et notre équipe.»

Il en est encore à ses débuts, mais lorsque l'écosystème technologique sera lié, il offrira une expérience de commande transparente aux clients et fonctionnera sur toutes les plateformes numériques de McDonald's, y compris ses kiosques auto-commandants et son application mobile, a-t-il expliqué.

Les tableaux de menus numériques et les kiosques à commande automatique font partie des restaurants de la marque Experience of the Future (EOTF). Aux États-Unis, environ 60% des magasins, soit environ 8 000, ont adapté le nouveau format.

3 milliards de dollars et en croissance
La livraison continue de générer des ventes supplémentaires et demeure un «élément clé» du plan de croissance de la vitesse de la marque.

«La livraison est devenue une entreprise de 3 milliards de dollars pour les restaurants d'entreprise et franchisés de McDonald's dans le monde et nous pensons qu'il y a beaucoup plus de possibilités de croissance», a déclaré Easterbrook. Actuellement, McDelivery est offert dans plus de 20 000 restaurants dans 75 comtés, soit plus de la moitié de ses emplacements.

La livraison à partir des magasins américains, offerte via UberEats, est à la traîne par rapport à ses autres marchés tels que le Royaume-Uni, l'Australie, la France et le Canada.

"En fin de compte, nous voulons vraiment pouvoir offrir aux clients deux façons de commander un repas via McDelivery:" via un opérateur de livraison tiers et via l'application mobile mondiale de McDonald's. "WNous pensons que nous faisons de bons progrès », a-t-il ajouté. «De toute évidence, il y a pas mal de travail technologique à faire pour l'intégrer."



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *