L'épidémie de COVID-19 à l'hôpital de Rosthern n'est plus active: SHA

yahoo default logo 1200x1200


CBC

N.B. Récapitulatif du COVID-19: une province entière devrait bientôt passer à “ un nouveau jaune ''

(Gouvernement du Nouveau-Brunswick – crédit d'image) La province entière est à un peu plus d'une semaine de passer à la phase jaune moins restrictive, a déclaré vendredi la Dre Jennifer Russell. Le médecin hygiéniste en chef a déclaré qu'il y avait eu "beaucoup moins de cas, moins d'hospitalisations et aucune nouvelle flambée, et un jour cette semaine, nous n'avons eu aucun cas". "Ce sont des signes encourageants", a déclaré Russell. "Mais tout le monde veut savoir: quand allons-nous passer au jaune? Je suis ici aujourd'hui pour vous dire que le jaune arrive … toutes les zones de santé devraient être prêtes à passer au nouveau niveau d'alerte jaune le dimanche 7 mars." Cependant, a-t-elle dit, en raison de la présence de variantes, ce serait "un jaune différent" de la dernière fois. Cette fois, on demande aux gens de limiter leurs contacts à 15, contre 20 selon les règles précédentes de la phase jaune. Les 15 stables peuvent inclure des personnes d'une autre zone de santé, et les déplacements pour les visiter seront autorisés. "Moins chaque personne a de contacts, mieux c'est", a déclaré Russell. "C'est tellement important." Une liste complète des nouvelles règles a été publiée sur le site Web gnb.ca du gouvernement. Le premier ministre Blaine Higgs a également pris la parole lors du briefing et, comme Russell, a appelé à la prudence alors que la province se prépare à entrer dans la phase jaune. "Les variantes constituent toujours une menace sérieuse", a déclaré Higgs, et si les cas augmentent et que les épidémies commencent à s'installer, "nous pourrions passer du jaune à un verrouillage direct." Russell a accepté, notant que "beaucoup de choses peuvent arriver en neuf jours". S'il y a une augmentation soudaine des cas dans la semaine à venir, a-t-elle dit, le plan de passage au jaune sera suspendu et "nous garderons toutes les zones au niveau orange". Russell a également annoncé un nouveau cas vendredi, un individu âgé de 20 à 29 ans dans la région de Moncton, zone 1. Santé publique a mis à jour et assoupli certaines des règles de la phase orange à compter de vendredi. Visites à l'hôpital autorisées à partir de minuit vendredi Selon les règles ajustées de la phase orange, les visites aux patients de l'hôpital seront autorisées à partir de minuit vendredi soir, a déclaré le premier ministre Blaine Higgs. Higgs a noté que les visites seraient autorisées, avec des mesures de santé publique en place, si l'établissement a la capacité de le permettre dans le cadre de son plan opérationnel. "Nous travaillerons avec ces installations pour faire en sorte que cela soit possible", a-t-il déclaré vendredi lors du briefing du COVID. Le problème a fait de plus en plus la une des journaux, y compris un article récent de CBC News sur une mère qui n'a pas été autorisée à voir son fils mourant, et un autre sur une femme de 80 ans qui a été expulsée de l'hôpital pour avoir tenu la main de son mari. Des visites aux résidents des établissements de soins de longue durée sont également à l'horizon, une fois que la majorité du personnel et des résidents auront reçu les deux doses du vaccin COVID-19, a déclaré Higgs. Envie d'une bulle atlantique estivale Vous rêvez de revenir dans la bulle? Cela pourrait arriver, dit le premier ministre Blaine Higgs. Interrogé vendredi si l'assouplissement des restrictions annoncé lors de la mise à jour COVID-19 de vendredi pourrait conduire au retour des voyages inter-atlantiques, Higgs a noté que "toute progression de l'orange au jaune nous rapproche de l'option bulle atlantique". Il n'y a pas de plans immédiats pour changer les restrictions d'auto-isolement de 14 jours, a-t-il dit, "mais je dirais certainement" que la diminution du nombre de cas combinée à une augmentation de l'offre de vaccins est "directionnellement correcte, sans aucun doute". "Donc, à ce stade, la bulle atlantique telle que nous l'avons connue est une possibilité définitive pour la fin du printemps ou l'été." Il y a actuellement 41 cas actifs dans la province. Une nuance de jaune différente La province est sur le point de passer à la phase jaune de récupération à 11 h 59 le dimanche 7 mars, avec quelques modifications aux règles de la phase jaune précédente: les résidents seront autorisés à étendre leur liste de 10 à une liste régulière de 15 Contacts. Les 15 réguliers peuvent visiter des lieux ensemble, y compris des restaurants. Les équipes sportives seront autorisées à jouer au sein de leurs ligues dans toutes les zones, tout en suivant leurs plans opérationnels. Les rassemblements formels à l'intérieur seront autorisés avec un plan opérationnel, à une capacité de 50 pour cent ou moins. Les rassemblements formels et informels en plein air de 50 personnes ou moins seront autorisés avec distance physique. Les masques devront toujours être portés dans les espaces intérieurs mais ne seront pas nécessaires à l'extérieur. Le port du masque dans les écoles dépendra du plan opérationnel de l'école. De plus amples détails sur le niveau jaune mis à jour sont disponibles sur le site Web gnb.ca du gouvernement. Les règles orange font également peau neuve Les règles orange se resserrent un peu avant le passage au jaune prévu à l'échelle de la province. Les changements, en vigueur à minuit vendredi soir, comprennent: Les déplacements entre les zones orange seront autorisés et les résidents peuvent inclure des personnes d'autres zones orange dans leurs 10 contacts réguliers. Les visites seront autorisées dans les hôpitaux, conformément à la politique et aux lignes directrices de la régie régionale de la santé. Les exemptions de voyage de compassion, avec l'approbation préalable de la Santé publique, seront étendues aux personnes vivant à l'extérieur du Nouveau-Brunswick qui entrent dans la province pour assister à des funérailles. Les directives de santé publique devront être suivies, y compris un auto-isolement obligatoire de cinq jours et un test COVID-19 négatif à l'arrivée. De plus amples détails sur le niveau orange mis à jour sont disponibles sur le site Web gnb.ca du gouvernement. Higgs a déclaré qu'il avait reçu la confirmation que la province commencerait à recevoir 15 000 doses hebdomadaires du vaccin Pfizer à partir de la mi-mars. La province obtient des engagements accrus en matière d'approvisionnement en vaccins Le Nouveau-Brunswick devrait commencer à voir des livraisons de vaccins considérablement accélérées d'ici quelques semaines, a déclaré le premier ministre Blaine Higgs. Dans une interview vendredi sur Information Morning Fredericton, Higgs a déclaré avoir reçu la confirmation que la province commencera à recevoir 15 000 doses par semaine du vaccin Pfizer-BioNTech, à compter de la mi-mars. L'approvisionnement en vaccin Moderna devrait également se stabiliser, a-t-il déclaré. Higgs a déclaré qu'il était convaincu qu'avec l'augmentation de l'offre et une équipe d'environ 11000 personnes ayant les compétences nécessaires pour l'administrer, la province sera en mesure de commencer à offrir plus de vaccins COVID-19. «Nous avons démontré que nous faisions 40 000 (vaccins) par semaine et nous pensons que nous pouvons faire le double», a déclaré Higgs. Mais le chef par intérim, Roger Melanson, et d'autres membres du comité ministériel de Covid-19, composé de tous les partis de la province, ont déclaré qu'il restait des questions sans réponse. Melanson a déclaré qu'il était heureux d'entendre la nouvelle de la stabilisation de l'approvisionnement et de voir la province publier des lignes directrices sur qui recevra le vaccin et quand. Mais il s'inquiète du manque d'informations sur l'organisation des rendez-vous. "Comment peuvent-ils s'inscrire? Comment peuvent-ils prendre des rendez-vous? Qui appellent-ils? Qui va communiquer avec eux? La question de savoir comment les gens peuvent se faire vacciner est critique", a déclaré Melanson. Public Health a récemment publié ce graphique de son plan de déploiement révisé, détaillant qui recevra le vaccin et quand. Rendez-vous pas très bien sans vaccin disponible: les services de santé de Higgs de la Colombie-Britannique et de l'Alberta ont déjà commencé à prendre des rendez-vous pour les vaccins. Higgs n'est pas convaincu que ce soit la bonne décision pour le Nouveau-Brunswick pour le moment. "Je sais que cela semble bon d'obtenir et d'avoir des rendez-vous, mais j'ai également entendu les discussions sur" Je peux obtenir un rendez-vous, mais je ne sais pas si j'ai un vaccin "", a déclaré Higgs. "Lorsque nous fixerons des rendez-vous, nous aurons un vaccin à mettre avec." Le chef du Parti vert, David Coon, a déclaré qu'il pensait que la province était victime du plan par habitant du gouvernement fédéral visant à distribuer des vaccins, qui ne tient pas compte du vieillissement de la population de la province. "Il me semble que si la distribution avait été basée sur une formule senior par habitant, nous aurions déjà eu les quantités suffisantes de vaccin pour vacciner complètement notre population âgée", a déclaré Coon. Le chef de l'Alliance populaire, Kris Austin, a déclaré que la province est dans une position difficile et qu'il est difficile de distribuer efficacement un vaccin lorsque l'approvisionnement n'est pas disponible. «Malheureusement, le Nouveau-Brunswick reçoit le filet de l'offre et essaie de gérer ce filet pour la population ici dans cette province», a déclaré Austin. Que faire si vous avez un symptôme Les personnes qui craignent d'avoir des symptômes du COVID-19 peuvent passer un test d'auto-évaluation en ligne. La santé publique affirme que les symptômes présentés par les personnes atteintes de COVID-19 comprennent: Une fièvre supérieure à 38 C.Une nouvelle toux ou une toux chronique qui s'aggrave. Maux de gorge. Nez qui coule. Mal de crâne. Nouvelle apparition de fatigue, douleurs musculaires, diarrhée, perte du goût ou de l'odorat. Difficulté à respirer. Chez les enfants, les symptômes comprenaient également des marques violettes sur les doigts et les orteils. Les personnes présentant l'un de ces symptômes devraient: rester à la maison. Appelez Tele-Care 811 ou son médecin. Décrivez les symptômes et les antécédents de voyage. Suivre les instructions.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *