Chicken Xpress promet tant pour si peu

Chicken Xpress


Chicken Xpress

Compte tenu du nombre de clients familiaux, c'est clairement un restaurant populaire, surtout auprès des enfants du quartier de Naalya.

Leur propre KFC. Il est bien configuré, avec un service au volant pour un ramassage rapide, suffisamment d'espace de stationnement et un tableau de menu numérique à affichage attrayant avec un éventail d'options de restauration.

Le service est extrêmement rapide car vous êtes servi en une minute. Avec tout cela, un diner est tenté d'attendre tant de Chicken Xpress. Les minuscules morceaux de poulet sont presque une horreur sans attrait optique.

Au moins, l'assaisonnement pour la peau de poulet est excellent, surtout si vous optez pour la version au piment. Mais c'est là que se termine toute la grande promesse. Profondément dans les morceaux de poulet, un goût ordinaire frappe.

Vous pouvez dire qu'ils essaient de réaliser une recette unique qui n'a malheureusement pas encore touché les bonnes notes. Les chips qui accompagnent sont bien trop sèches et trop plates au goût – juste une version plus propre des chips «kikalayi» ordinaires en bord de route.

Les clients réguliers disent qu'ils se sont considérablement améliorés depuis le moment où ils ont commencé. Pour un petit paquet de chips, trois morceaux de poulet et un soda, vous vous séparez de 18 000 shillings.

Si le poulet était décevant, alors le milk-shake au chocolat Shs 10,000 n'offrait aucun répit non plus. Le chocolat semblait s'être maladroitement retrouvé dans une tasse en plastique de lait et ils ne partageaient aucune relation contraignante.

[email protected]



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *