11 Meilleurs restaurants à Lima, Pérou

170616153640 lima malabar img 9256 super tease


(CNN) – Paris peut-être? Ou peut-être New York, Rome ou Tokyo?

Nommer la plus grande ville gastronomique du monde est le genre de défi d'une simplicité déconcertante que les gourmets pourraient passer toute la nuit à se battre.

Pourtant, il y a maintenant un nouveau candidat pour le titre, celui qui jusqu'à récemment peu associé à la haute cuisine mais qui a pris d'assaut le monde gastronomique: Lima.

Depuis le tournant du millénaire, la capitale péruvienne est l'épicentre d'une renaissance culinaire de plus en plus acclamée.

Une génération de jeunes chefs créatifs formés dans certaines des meilleures écoles culinaires du monde sont retournées au Pérou pour commencer à appliquer leurs nouvelles compétences et techniques au vaste réservoir de recettes traditionnelles de la nation andine.

La preuve est dans le pudding élégamment plaqué.

Dans le classement 2019 du 50 meilleurs restaurants du monde, Lima apparaît deux fois dans le top 10, avec la sixième place centrale et la 10e place du Maido.

Les meilleurs restaurants de Lima ont également un autre avantage; tandis que manger dans des restaurants aussi réputés en Europe ou en Amérique du Nord peut coûter l'équivalent d'un paiement hypothécaire mensuel, ici vous vous en sortez souvent avec des dépenses inférieures à 100 $ pour un seul repas.

Les racines de l'excellence gastronomique du Pérou ne sont pas difficiles à identifier.

Sa cuisine est un véritable melting-pot de saveurs et de traditions de tous les coins du globe. Le pays a connu une immigration importante en provenance de nations aussi variées que l'Espagne, l'Italie, la France, la Chine et le Japon.

Ensuite, il y a les influences vitales de la communauté afro-péruvienne dynamique ainsi que des cultures autochtones distinctes de la côte, des montagnes et de la vaste forêt tropicale.

Ajout au mélange est un garde-manger naturel spectaculairement diversifié. Grâce à sa situation tropicale et à ses énormes variations d'altitude, le Pérou possède à peu près tous les types d'écosystèmes – et de cultures vivrières – imaginables.

Les Andes et l'Amazonie abritent d'innombrables sortes d'herbes, de fruits et de légumes exotiques, peu connus mais tout à fait délicieux, tandis que le courant glacial de Humboldt signifie que les pêcheries du Pacifique du Pérou regorgent de myriades d'espèces de fruits de mer.

Ici, nous passons en revue 11 des meilleurs restaurants de Lima.

Central

Actuellement l'étoile la plus brillante incontestée de l'univers culinaire du Pérou, Central a été à plusieurs reprises classé meilleur restaurant d'Amérique latine.

La philosophie du chef Virgilio Martínez reprend la tradition précolombienne de troc et d'échange entre les communautés de la côte, des montagnes et de la forêt tropicale, mettant en vedette des ingrédients d'altitude allant jusqu'à 12000 pieds au-dessous du niveau de la mer, en d'autres termes du poisson et des fruits de mer.

Cette approche n'est pas nouvelle dans la gastronomie péruvienne bien que personne d'autre ne l'ait fait à la hauteur de l'acclamation de Martínez, qui a figuré dans Série «Voyages culinaires» de CNN.

Depuis les hautes Andes, Martínez est réputé pour servir aux clients une sélection de pommes de terre péruviennes garnies de muña, une sorte de menthe andine, et de copeaux de cœur d'alpaga.

À l'autre extrémité du spectre altitudinal, qui savait que les pétoncles, épicés de piments rocoto péruviens, pouvaient se transformer en une croûte à la texture meringuée?

Basé à l'origine à Lima Miraflores district, Central a déménagé dans le quartier branché de Barranco.

La réservation devra être faite des semaines, voire des mois, à l'avance.

Central, Un V. Pedro de Osma 301 Lima, Barranco 15063, Pérou; +51 1 2428515

El Señorio del Sulco

Un des rares restaurants avec l'emplacement ultime sur le Malecon de Lima, le boulevard au sommet d'une falaise surplombant le Pacifique, ce restaurant est célèbre pour son répertoire de copieux classiques péruviens "criollo", la tradition côtière qui mêle influences espagnoles et indigènes.

Venez affamé et prêt à essayer des recettes traditionnelles telles que la huatia de bœuf, une technique précolombienne consistant à cuire lentement en enterrant la viande avec de grosses pierres tirées d'un feu.

Astrid et Gastón

Lima Astrid y Gaston Privados - Salón 1a

Le légendaire Astrid & Gaston a emménagé dans un spacieux palais du XVIIe siècle décoré dans un style moderne et minimaliste.

avec la permission d'Astrid & Gaston

Aucune liste de restaurants de Lima ne serait complète sans Astrid & Gastón, le restaurant qui a été le fer de lance de la renaissance gastronomique du Pérou lorsqu'il a ouvert ses portes en 1994.

Le projet phare du chef Gastón Acurio et de sa femme chocolatière allemande Astrid Gutsche – elle-même autrefois nommée meilleure pâtissière du monde – qu'il a rencontrée lors de ses études à l'école culinaire Cordon Bleu à Paris, est maintenant logé dans un spacieux palais du 17ème siècle décoré dans un style , style minimaliste.

Acurio reste le père de la cuisine péruvienne contemporaine, ayant à la fois défendu la riche tradition de la cuisine maison du pays et été le premier à l'ajuster avec la haute cuisine s'épanouit sur la scène internationale.

Astrid & Gastón propose un menu dégustation qui est un tour de force car il emmène les convives dans un voyage rapide à travers l'histoire et la géographie exaltantes du Pérou.

La Picanteria

Un autre des restaurants les mieux classés de Lima, celui-ci propose une cuisine d'Arequipa, la troisième ville pittoresque du Pérou nichée dans les contreforts sud des Andes.

Là-bas, les "picanterias", qui n'ouvrent généralement que pour le déjeuner, sont un mode de vie, avec des plats allant des fruits de mer au décidément charnu, en particulier le chicharron, alias le porc frit, un classique péruvien.

Les plats à surveiller comprennent les côtes de bœuf, un parihuela ou ragoût de crabe et le rocoto en chupe, une soupe qui rappelle un peu une chaudrée utilisant l'un des piments indigènes les plus chauds du Pérou.

La Picanteria, Surquillo, Sta Rosa 388, Distrito de Lima; +51 1 2416676

Osso

Décrire Osso comme un steakhouse haut de gamme ne rend pas justice à l'endroit. Ce spécialiste de tout ce qui concerne le bœuf a en fait commencé comme une boucherie exclusive.

Au départ, le chef Renzo Garibaldi a commencé à inviter des amis à profiter d'un grill privé autour de la table à découper alors qu'il expérimentait le vieillissement de différentes coupes, certaines pendant jusqu'à trois mois.

Avec les enzymes décomposant la viande et donnant des couches complexes de saveur, il a commencé à recevoir des demandes d'étrangers désireux de partager l'expérience.

La table du chef reste ouverte, mais vous devrez peut-être réserver des mois à l'avance. Garibaldi a également ouvert une deuxième succursale, dans le quartier central de San Isidro, ce qui évitera aux visiteurs étrangers de se rendre dans son restaurant d'origine à La Molina, hors des sentiers battus à la périphérie est de Lima.

Osso est peut-être le restaurant le moins authentiquement péruvien de cette liste, mais c'est peut-être aussi le meilleur endroit d'Amérique du Sud pour déguster un steak.

Osso La Molina, Tahiti 175, La Molina, Lima; +51 1 3529915

Osso San Isidro, Av. Sto. Toribio 173 et Vía, Av. Central 172, San Isidro, Lima; +51 1 4697438

Rafael

Lima Rafael IMG_8468

Ancien avocat, Rafael Osterling est devenu une star de la gastronomie avec son restaurant éponyme.

avec la permission de Rafael

Le restaurant éponyme du chef Rafael Osterling, qui a fait l'objet de nombreuses critiques et de quelques classements culinaires de haut vol, existe depuis 20 ans.

Installé dans un impressionnant manoir Art Déco, son menu rend hommage à la cuisine traditionnelle péruvienne tout en incorporant des éléments japonais et italiens.

Parmi les plats actuellement servis, il y a des plats très péruviens comme le ceviche et le tiradito, ainsi que le sashimi, le carpaccio et les pâtes.

Rafael, Calle San Martin 300, Miraflores, Lima; +51 1 2424149

Malabar

C'est le lieu très apprécié de Pedro Miguel Schiaffino, un chef particulièrement connu pour son utilisation d'ingrédients exotiques d'Amazonie.

Malabar abrite également un bar qui était auparavant classé dans le top 10 mondial, si vous avez envie d'un apéritif avant votre repas.

Ces jours-ci, Schiaffino, comme Osterling, est un peu plus concentré sur la satisfaction de ses clients que sur les applaudissements critiques, proposant «une cuisine décontractée, avec un esprit simple et la chaleur de la maison».

Dans la pratique, cependant, cela ne signifie rien de moins que des plats spectaculairement originaux, du canard au tucupi, servi avec des mûres, du farofa et des légumes verts du jardin aux écrevisses de Patagonie, avec sauce tomate et golf.

servi avec sauce chorizo, crevettes tarapoto, porc fumé, piments doux et plantain, aux pâtes faites maison avec compote de pigeons et champignons.

Malabar, Un V. Camino Real 101, San Isidro, Lima; +51 1 4405300

La Mar

La Mar: Le meilleur endroit pour déguster le plat national du Pérou - le ceviche.

La Mar: Le meilleur endroit pour déguster le plat national du Pérou – le ceviche.

avec la permission de La Mar

Si le Pérou a un plat national, alors c'est le ceviche, la salade de fruits de mer frais marinée dans du jus de citron et vendue dans les restaurants spécialisés, les cevicherias, même dans les Andes.

Aucune cevicheria n'est plus célèbre que La Mar – le nom se traduit par «la haute mer» – le deuxième restaurant phare de Gastón Acurio. Comme tous les cevicherias, La Mar ne propose pas seulement une variété de ceviches, mais aussi de nombreuses autres versions des nombreux classiques originaux de poissons et crustacés du Pérou.

Une bouteille de vin blanc est un accompagnement parfait, mais la façon traditionnelle péruvienne de manger ceviche est arrosée d'une bière blonde locale très froide.

La Mar, Av Mariscal La Mar 770, Miraflores, Lima; +51 1 4213365

Chez Wong

Si ceviche a un doyen, alors c'est Javier Wong. Il a en fait ouvert ce restaurant dans son garage, même si ces jours-ci, vous devrez réserver des semaines à l'avance pour son restaurant informel pour le déjeuner uniquement derrière une porte non marquée dans un quartier démodé.

Wong prépare lui-même tous les plats et, contrairement à la plupart, n'utilise qu'un seul poisson, la sole, pour sa version épurée de ce classique péruvien. Il ajoute ensuite des tranches d'oignon rouge, du sel, du poivre noir, des piments en dés et le jus de citron qui guérit les morceaux de poisson cru.

C'est un signe de sa vraie maîtrise à quel point une recette aussi simple peut être si délicieuse. Il cuisine également toutes sortes d'autres délices de fruits de mer, sans recette et souvent à l'improviste selon son humeur.

Chez Wong, Enrique León García 114, Distrito de Lima; +51 1 4706217

Maido

Le nom signifie «bienvenue» en japonais et ce restaurant du chef Mitsuharu Tsumura est l'apogée de la cuisine nippo-péruvienne, alias «Nikkei».

Cette fusion remonte à plus d'un siècle grâce à l'importante communauté d'immigrants de la nation andine du pays du soleil levant. Maido est, selon le classement des 50 meilleurs restaurants du monde 2019, non seulement le deuxième meilleur restaurant d'Amérique latine, mais également le 10e au monde.

Le menu va des classiques de sushi japonais conventionnellement exquis aux créations originales.

Maido, Calle San Martin 399, Miraflores; +51 1 3135100

Amaz

lima Amaz Juane de pollo de chacra

La version d'Amaz des juanes (poulet, riz, olives et œuf cuits ensemble enveloppés de feuilles), un aliment de base de la jungle.

avec la permission d'Amaz

C'est l'autre restaurant de Schiaffino, destiné à être plus accessible économiquement que Malabar. Il est également explicitement dédié aux recettes et ingrédients de tout le bassin amazonien.

Compte tenu de son étendue et de sa biodiversité, vous vous demandez peut-être comment la cuisine de la plus grande forêt tropicale du monde a réussi à voler largement sous le radar de la plupart des gourmets.

Chez Amaz, cela est rectifié avec les prises sophistiquées de Schiaffino sur toutes sortes d'agrafes de la jungle, des juanes (poulet, riz, olives et œuf cuits ensemble enveloppés dans une feuille géante), à ​​la cecina et au tacacho, alias le porc fumé avec une sorte de pomme de terre rissolée. boulette à base de plantains.

Amaz, Un V. la Paz 1079, Miraflores, Lima; +51 1 2219393; Un V. Circunvalación del Golf los Incas 134, local 106, Patio Panorama, Santiago de Surco, Lima; +51 1 5013122.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *